Au Centre Hospitalier de Lunéville le Syndrome d’Alcoolisation Fœtale,

on en parle et on prévient !

L'équipe de Gynécologie Obstétrique et Maternité du Centre Hospitalier de Lunéville (CHL) a participé à la journée mondiale de sensibilisation au Syndrome d’Alcoolisation Fœtale(SAF), ce jeudi 9 septembre 2021, en proposant aux consultantes et aux patientes hospitalisées en service de maternité de participer à un quizz sur l’alcool et la grossesse. En outre, ils leur ont offert des cocktails sans alcool.

Le CHL, en partenariat avec le Réseau périnatal lorrain et Loraddict s’inscrit dans cette démarche de prévention. L’objectif de cette action de prévention est de faire connaître les risques liés à la consommation d’alcool pendant la grossesse.

L'équipe souhaite également, au moyen de cette action, faire connaître le syndrome de l’alcoolisation fœtale afin de sensibiliser la population sur l’importance du zéro consommation d’alcool durant la grossesse. Par ailleurs interpeller celles et ceux qui pourraient avoir besoin de conseils et/ou d'un accompagnement en proximité dans le cadre de cette problématique ou d'une autre. Pour prendre rendez-vous : 03 83 76 14 43

Selon Santé publique France en 2018 :

« Près de 33 % des Français déclarent savoir que consommer de l'alcool comporte des risques tout au long de la grossesse contre 20 % en 2015. De plus, 64 % des Français savent qu'un verre de vin ou de bière est tout aussi dangereux qu'un verre d'alcool fort, contre 53 % en 2015. Par ailleurs, certaines fausses croyances sont en recul : 21 % des Français pensent qu'il est conseillé de boire un petit verre de vin de temps en temps pendant la grossesse, contre 27 % en 2015. Mais cela reste encore élevé ! »

.

 

Dr Maud ANDRE, Pédiatre dans le service pédiatrie du CHL
« Le syndrome d'alcoolisation fœtale est la première cause de déficience mentale non-génétique. Il comporte des particularités morphologiques (dysmophie faciale), un retard de croissance et des troubles du développement neurologique (retard mental ou troubles des apprentissages et/ou du comportement et/ou du calcul et/ou une déficience sensorielle et/ou des troubles des facultés d'adaptation et des consuites sociales pouvant être à l'origine de difficultés d'insertion sociale). La forme clinique la plus fréquente est la forme partielle qui est responsable de troubles neurodéveloppementaux, d’échec scolaire, de troubles des conduites, de délinquance et d’incarcération, de consommation de produits à l’adolescence

L'ensemble de ses anomalies sont directement liées à l'effet de l'alcool. L’exposition prénatale à l’alcool représente un facteur de risque d’anomalies à tous les stades de la grossesse, notamment à son début ; ce risque est commun à toutes les variétés de boissons alcoolisées (apéritif, vin, bière, cidre, spiritueux, etc.) et existe même lors de consommations ponctuelles. En France, l’Inpes conseille Zéro alcool pendant la grossesse.

Tout désir de grossesse devrait s’accompagner de l’arrêt de la consommation de boissons alcoolisées. »

  • Lors des  consultations de gynécologie obstétrique réalisées par l’équipe médicale le sujet de la sensibilisation et de la prévention de l’alcoolisation fœtale est évoqué avec les patientes lorsqu’elles font par de leur désir de devenir maman ou encore  dans le cadre du suivi de la grossesse.

  • Le Pôle Femme-Mère-Enfant du Groupe Hospitalier de l'Est de la Meurthe-et-Moselle offre un parcours complet de prise en charge pour la femme et l’enfant, avec la possibilité de bénéficier d’un suivi de grossesse avec la réalisation des échographies, de l’ entretien pré-natal et de l’accompagnement dans la rédaction du projet de naissance, de diverses propositions de préparation à la naissance( classique, sophrologie, méditation) d’un accompagnement à l’allaitement, d’un accouchement dans des salles de naissances spacieuses, lumineuses, équipées des éléments de sécurité et agréables.
  • Les femmes de tout âge peuvent consulter pour assurer leur  suivi de gynécologie tant médical que chirurgical, de contraception. Un parcours sein en collaboration avec l’Institut de Cancérologie de Lorraine est en place.

  • Une équipe de pédiatre  assure le suivi des enfants, de la naissance jusqu’à leur 18 ans, avec des compétences spécifiques en pneumologie, allergologie et troubles du comportement alimentaire. 
  • Des professionnels de santé du service sont formés à l’acupuncture, l’homéopathie, la sophrologie, au portage, à la tabacologie et à l’allaitement proposent  leurs conseils.
Journée Syndrome d’Alcoolisation Fœtale